The effect of local context on employment : different works on spatialised data Les effets du contexte local sur l'emploi : différentes applications sur données géo-localisées En Fr

Metadatas

Author
Date

December 6, 2011

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Territorial discrimination Residential segregation Spatial disparities Urban economics Neighborhood effects Deprived neighborhood Unemployment Access to job Disparités spatiales Économie urbaine Effets de quartier Ségrégation résidentielle Spatial Mismatch Discrimination territoriale Quartiers prioritaires Chômage Accès à l’emploi

Similar subjects En

Neighbourhoods Neighborhood

Cite this document

Florent Sari, « The effect of local context on employment : different works on spatialised data », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.fz4ooz


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

This thesis contributes to the literature in urban economics on neighborhood effects by answering three questions : What is the importance of territory in unemployment-to-work transitions ? Are there neighborhood effects in France ? How to explainunemployment geography ? Answering to these questions requires an approach in several steps. Firstly, the importance of the territory is analyzed by a literature review that lists the different mechanisms by which the local context can affect individuals’ access to employment. We also propose a descriptive analysis of unemployment disparities between municipalities in France and especially in the Paris region. The strong contrasts, which are maintained even when one considers the composition of local job-seekers, show the relative importance of the territory. Then, the thesis proposes empirical analysis on individual data to demonstrate the existence of neighborhood effects in France. We show that the "quality" of the neighborhood and its characteristics determine individuals’ employment status. Individuals who live in deprived neighborhoods are less likely than others to find a job and when they find it, it is generally of lower quality. Among the observed neighborhoods effects, we seek to highlight the existence of territorial discrimination. We propose different but complementary methodologies to analyze the effect of the reputation of a neighborhood. We observe that it decreases the chances of finding employment. Finally, in order to explain unemployment geography, the thesis proposes some analysisformunicipalities in Paris region. The objective is to test different mechanisms discussed in the literature in urban economics (residential segregation, Spatial Mismatch, emphSkill Mismatch etc.) to see which are most relevant and which should be considered a priority. Identify the mechanisms involved is a necessary and an important step to guide public policies that want to improve the situation of deprived neighborhoods.

La présente thèse contribue à la littérature en économie urbaine sur les effets de quartiers en cherchant à répondre à trois questions liées : quelle est l’importance du territoire dans la sortie du chômage ? Peut-on parler d’effets de quartier en France ? Comment expliquer la géographie du chômage local ? La réponse à ces questions nécessite une démarche en plusieurs temps. D’abord, l’importance du territoire est analysée par une revue de littérature qui liste les différents mécanismes par lequel le contexte local peut influer sur l’accès à l’emploi des individus. Nous proposons également une analyse descriptive des disparités de chômage entre communes, en France et plus particulièrement en Ile-de-France. Les forts contrastes, qui se maintiennent même lorsque l’on considère la composition locale des demandeurs d’emplois, témoignent d’une relative importance du territoire.La thèse propose, par la suite, des analyses empiriques sur données individuelles pour démontrer l’existence d’effets de quartier en France. Nous montrons que la "qualité" du quartier et les caractéristiques qui lui sont propres déterminent le statut d’emploi des individus. Les individus qui vivent dans les quartiers les plus "défavorisés" ont moins de chances que les autres de trouver un emploi et lorsqu’ils en trouvent un, celui-ci est généralement de moindre qualité. Parmi les effets de quartiers observés, nous cherchons à mettre en évidence l’existence d’une discrimination liée au lieude résidence. Nous proposons des méthodologies distinctes mais complémentaires pour analyser l’effet de la réputation d’un quartier. Nous observons que cette dernière diminue les chances de trouver un emploi. Enfin, pour rendre compte de la géographie du chômage, la thèse propose différentes analyses à l’échelle de la commune et centrées sur la région Ile-de-France. L’objectif est de tester différents mécanismes évoqués dans la littérature en économie urbaine(ségrégation résidentielle, Spatial Mismatch, Skill Mismatch etc.) afin de voir lesquels sont les plus pertinents et lesquels doivent être considérés en priorité. Identifier les mécanismes en jeu est une étape nécessaire et importante pour orienter les politiques publiques qui chercheraient notamment à améliorer la situation des quartiers les plus défavorisés.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines