La pauvreté dans l'agenda de l'ONU

Abstract En Fr

Inclusion of poverty on the agenda of the World Bank and the PNUD is part of political cooperations dating back to the 1970s. Following two decades of structural adjustments and programs aimed at debt reduction (1996-1999), the efficacy of aid has been severely tested. In response, the Millennium goals and the demands of creditors that aid be more effective have led to a transformation of development programs into programs to fight poverty. This article analyzes the development of indicators and analytical methods used in the programs to fight poverty. The emergence of these technical instruments did not mark a real change in policy development. The so-called democratic basis of the programs does not encourage a political debate about the causes of poverty and inequality.

La mise sur agenda de la lutte contre la pauvreté à la Banque mondiale et au PNUD s'inscrit dans le temps long des politiques de coopération depuis les années 1970. Après deux décennies d'ajustements structurels et de programmes de désendettement (1996 et 1999), l'efficacité de l'aide a été amplement remise en cause. En réaction, les Objectifs du millénaire et l'insistance des bailleurs de fonds pour une plus grande efficacité de l'aide ont transformé les programmes de développement en programmes de lutte contre la pauvreté. Cet article analyse le développement des indicateurs, instruments d'analyses et modèles entourant les programmes de lutte contre la pauvreté. L'émergence de ces instruments techniques n'a pas marqué de réelle rupture dans l'élaboration des politiques mises en œuvre. Les soi-disants fondements démocratiques aux programmes ne favorisent guère le débat politique sur les causes de la pauvreté et des inégalités.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines