Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850)

Metadatas

Author
Date

January 13, 2020

Scope
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

Europe Histoire culturelle Histoire de l'Art Patrimoine XVIIIe siècle Révolution française XIXe siècle Décoration intérieure ornement confort plaisir sens mobilier histoire de l'art usages conservation-restauration matérialité


Cite this document

OpenEdition, « Décoration intérieure et plaisir des sens (1700-1850) », Calenda, le calendrier des lettres, des sciences humaines et sociales, ID : 10670/1.izlhfb


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Ce colloque souhaite revenir sur la part que tenait le plaisir sensoriel dans l’organisation des espaces intérieurs en Europe entre 1700 et 1850. Plusieurs traités d’architecture du XVIIIe siècle tels que celui de Boffrand (1745) ou plus tard de Le Camus de Mézières (1780) mettent l’accent sur l’importance des sens dans la disposition et la décoration des pièces. Ces textes soulignent que certains arrangements, pour reprendre le terme de l’époque, doivent créer une impression de plaisir et de bien-être sur ses usagers. Cette idée d’un décor qui éveille les différents organes de perception du corps humain dans le but de produire un effet sur le spectateur s’inscrit dans une approche sensualiste de l’architecture. Cette préoccupation est alors désignée par de nombreux auteurs sous les termes d’« agrément » et de « commodité » qui permettent d'exprimer, avant qu’il n’apparaisse au début du XIXe siècle, le concept de confort.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines