Reformulations avec et sans marqueurs : étude de trois entretiens de l'oral

Metadatas

Date

July 9, 2018

Discipline
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

exemplification dénomination précision paraphrase correction justification conclusion explication définition


Cite this document

Iris Eshkol-Taravella et al., « Reformulations avec et sans marqueurs : étude de trois entretiens de l'oral », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.kt8fli


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The communication addresses the analysis of reformulations in spoken language. Reformulations include a large set of situations, in which one segment is modified by another but still keeps the underlying link between these two segments. This link revealed at different linguistic levels: lexical, morphological, and semantic and pragmatical. Usually, the existing studies on reformulation rely on the presence of markers. The work presented here shows that reformulation can also be realized without markers. The source segment is then interrupted and followed be the reformulated segment. This interruption can be « filled » by lexical elements: marker which introduces the reformulation (« classical » with this definition of reformulation, we model it with a set of tags, according to which the corpus is annotated manually. The approach is inductive and permits to apprehend the reformulation from another point of view, and to observe and quantify some of its characteristics.

La communication porte sur l'analyse des reformulations produites dans le discours oral. La reformulation est prise au sens large en tant que procédé de modification d'un segment par un autre mais elle garde toujours un lien sous-jacent entre les deux segments reformulés. Ce lien se manifeste à différents niveaux linguistiques : lexical, morphologique, sémantico-pragmatique. Généralement, les études sur la reformulation se fondent sur la présence de marqueurs. Le travail présenté montre que la reformulation peut être réalisée sans marqueurs également. Le segment source est interrompu et suivi par un segment reformulé. Cette interruption peut être « remplie » par un élément lexical : un marqueur qui introduit la reformulation (marqueur de reformulation « classique », marqueur de correction, marqueur d'exemplification, marqueur de conclusion), un élément disfluent (amorce, interjection, hésitation, marqueur discursif), un présentateur. Les raisons de la modification peuvent être nombreuses : A partir de cette définition du procédé de reformulation, celui-ci est modélisé par un jeu d'étiquettes correspondantes selon lesquelles le corpus est annoté manuellement. La démarche est inductive et permet d'appréhender la reformulation sous un autre angle, ainsi que d'observer et de quantifier certaines de ses caractéristiques.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines