Réalisme magique, réalisme merveilleux et autres modes narratifs de Patrick Chamoiseau « première manière » (I) : le diptyque burlesque Chronique des sept misères et Solibo Magnifique

Metadatas

Date

June 1, 2018

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

marvelous realism narrative modes burlesque French Caribbean literature littérature antillaise Patrick Chamoiseau réalisme merveilleux modes narratifs


Cite this document

Charles W. Scheel, « Réalisme magique, réalisme merveilleux et autres modes narratifs de Patrick Chamoiseau « première manière » (I) : le diptyque burlesque Chronique des sept misères et Solibo Magnifique », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.lruvmh


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

As early as 1988, Édouard Glissant mentioned that the manner in which Patrick Chamoiseau represented the world of Martinique in his first novel, reminded him of what had been called « marvelous realism », « the ferment of the baroque literature » of South America. Since then, the literary works of Patrick Chamoiseau have been published under various genres (plays, novels, essays, tales, autobiography) or as hybrid texts (« tracées »). Critics often pointed out a special « writing » (or « style », or « voice») qualified as « baroque » and defined by a very lively orality and recourse to a peculiar type of creolized French. By revisiting Chronique des sept misères and Solibo Magnifique, this paper aims to show that the notions of the fantastic, of magical realism and marvelous realism – redefined as distinct narrative modes of fiction – allow to complement the notion of a baroque style to describe the poetics of those early Chamoiseau novels, which also play with the grotesque or the burlesque.

Dès 1988, Édouard Glissant avait estimé que l’art de décrire l’univers martiniquais dans le premier roman de Patrick Chamoiseau évoquait ce qui avait été appelé « le réalisme merveilleux, ferment d’une littérature du baroque » en Amérique du Sud. Depuis, les œuvres littéraires de Patrick Chamoiseau se sont développées dans des genres divers (théâtre, romans, essais, « tracées », contes, récits autobiographiques...) ou des textes hybrides. La critique a souvent relevé une « écriture » (ou un « style » ou une « voix ») qualifiée de « baroque » et caractérisée par une oralité pleine de verve et une créolisation du français singulière. En revisitant Chronique des sept misères et Solibo Magnifique, je m’attacherai à montrer comment les notions de fantastique, de réalisme magique et de réalisme merveilleux – redéfinis comme des modes narratifs distincts de la fiction – permettent de compléter la notion de style baroque, pour éclairer la poétique de ces romans de Chamoiseau, qui flirtent par ailleurs avec le grotesque ou le burlesque.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines