Post-merger integration. A paradoxical reading as a means to understand the integration process Intégration post-fusion. Une lecture paradoxale comme moyen pour comprendre le processus d'intégration - Éclairages par une étude de cas longitudinale in vivo - En Fr

Metadatas

Date

June 28, 2017

Discipline
type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Longitudinal case study Mergers and Acquisitions Post-merger integration Paradoxical reading Etude de cas longitudinale Fusion-acquisition Intégration post-fusion Lecture paradoxale


Cite this document

Anne-Sophie THELISSON, « Post-merger integration. A paradoxical reading as a means to understand the integration process », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.plzyg8


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Despite the number of mergers and acquisitions (M&As), their high failure rate calls to continue research by proposing new reading keys. Many studies argue that M&As require new approaches to understand the organizational complexity and dynamism of these operations, and more specifically concerning post-merger integration (PMI) process. This phase is defined as a crucial one because it determines the success or failure of the merger. Our research provides an analysis of the dynamics inherent in the process, and especially during the PMI. This study is based on an integrative logic, considering the multiplicity of dynamics at work to understand how they engender or hinder the success of PMI. We use these dynamics as a means to capture the complexity inherent in the merger process, and as an opportunity to capture the dynamics of PMI. The concept of paradox allows us to make intelligible these inter-related dynamics within a defined temporal framework. Paradoxes provides a framework to decipher the dynamics inherent in organizations. The paradoxical reading allows a comprehensive analysis of the dynamics at work in the merger process. This leads us to ask the following research question: "How does the management of paradoxes benefits post-merger integration? ". The thesis is based on a qualitative methodology of a longitudinal and real-time case study of a 24-month merger, once the operation has been signed. It emerges from the thesis that the evolutionary nature of paradoxes during the post-merger integration, as well as their multiplicity (categories, actors, levels), allows us to understand how these dynamics interfere in the success of the PMI process.

Malgré l’engouement des organisations pour les opérations de fusions-acquisitions (F/A), leur taux d’échec élevé invite à continuer la recherche en proposant de nouvelles clés de lecture. De nombreux travaux soutiennent que les F/A nécessitent de nouvelles approches pour appréhender la complexité organisationnelle et le dynamisme de ces opérations, et plus spécifiquement de l’intégration post-fusion. Cette phase est définie comme cruciale dans le processus car déterminante dans la réussite ou l’échec d’une F/A. Notre recherche propose une analyse des dynamiques inhérentes au cours du processus et plus particulièrement lors de l’intégration post-fusion. Cette étude se place dans une logique intégrative, appréhendant la multiplicité des dynamiques à l’œuvre dans le but de comprendre comment ces dynamiques engendrent ou entravent la réussite de l’intégration post-fusion. Nous utilisons ces dynamiques comme un moyen pour parvenir à capter la complexité inhérente au processus de fusion, et comme une opportunité pour capter le dynamisme de l’intégration post-fusion. Une manière de rendre intelligibles ces dynamiques inter-reliées dans un espace-temps défini est de recourir au concept de paradoxe. Les paradoxes offrent en effet un cadre pour décrypter les dynamiques inhérentes aux organisations. Ainsi, la lecture paradoxale permet une analyse globale des dynamiques à l’œuvre au cours du processus de F/A. La question de recherche suivante est alors posée : « Comment la gestion des paradoxes favorise-t-elle l’intégration post-fusion ? ». La thèse s'appuie sur une méthodologie qualitative d’une étude de cas longitudinale et en temps réel d'une fusion sur 24 mois dès la signature de l’opération. Il ressort de la thèse que la nature évolutive des paradoxes au cours d’une intégration post-fusion, ainsi que leur multiplicité (catégories, acteurs, niveaux), permet de comprendre en quoi ces dynamiques interfèrent dans la réussite du processus d’intégration post-fusion.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines