Italian sexology, Nicola Pende’s biotypology and hormone treatments in the 1920s

Abstract En Fr

This article analyses a selection of Nicola Pende’s studies from the 1920s on ‘endocrinological abnormalities’ associated with impotence, a lack of virility in men, a lack of femininity in women, and homosexuality. By analysing endocrinological sexual theories and treatments, it aims to illustrate the ways in which hormone research pioneered an innovative approach to the study of sexual behaviour in Italian sexology, and to show how it was used to normalise individuals. It demonstrates how endocrinology promoted an understanding of the body and sexual desire in which the attributes of masculinity and femininity, and even of sexual orientation, were thought to be malleable and subject to deliberate engineering.

Cet article analyse une sélection d’études de Nicola Pende des années 1920 sur les « anomalies endocrinologiques » associées à l’impuissance, au manque de virilité chez l’homme, au manque de féminité chez la femme et à l’homosexualité. En analysant les théories et les traitements endocrinologiques sexuels, il montre comment la recherche hormonale a introduit une approche innovante dans l’étude du comportement sexuel au sein de la sexologie italienne et comment elle a été utilisée pour normaliser les individus. Il étudie comment l’endocrinologie a favorisé la compréhension du corps et du désir sexuel dans lequel les attributs de la masculinité et de la féminité, et même de l’orientation sexuelle, étaient considérés comme malléables et sujets à une ingénierie délibérée.

From the same authors

On the same subjects