Prosperity and economic reconversion of Caen's port 1850-2010. Stakeholders, stakes and impact for the city and its region. Prospérité et reconversion économique du port de Caen 1850-2010. Acteurs et enjeux pour la ville et la région. En Fr

Metadatas

Date

December 9, 2016

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

port economic aspects stell industry iron ore coal tourism canal at the sea Ports Caen (Calvados) port 19e siècle houille minerais Ouistreham (Calvados) fer Sidérurgie Canal de (France) Caen (Calvados) Port 20e siècle France Basse-Normandie aspects économiques Tourisme Caen à la mer Basse Normandie


Cite this document

François Biquet, « Prosperity and economic reconversion of Caen's port 1850-2010. Stakeholders, stakes and impact for the city and its region. », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.rtqp1y


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

On August 23, 1857, Caen opened the channel that replaces the Orne river to connect its port to the sea creating new opportunities. Its elites supporting the project aren't disappointed by the result. This "tool" allows Caen city to bring out a commercial flair and re birth Basse Normandy iron ore mining around 1875. A German entrepreneur, Baron Thyssen, invests himself in these new opportunities. He participated in defining a new way of producing Steel and Cast Iron: Coastal Siderurgy, taking advantage of local exploitation of iron ore and imports of English coal. The plant is located at the edge of the canal, in the suburbs of Caen. In addition of this triptych, the "Société Navale Caennaise" was created in 1903. It ensures the imports of hard coal for energy needs, and the export of manufactured products. Nevertheless, it does not transform Caen into an industrial port city. During the second half of the XXe century and after evolving during a century, the channel loses a part of its purpose with the disappearance of the "pillars" of port activity. Its futur is still able to federate local economic and political actors essentially based on tourism, which contemporary constitute the basis of its activity, at the estuary of the channel in Ouistreham. This study that describes 160 years of activity, the couple constitued by the canal and the port has not revolutionised the city but who has always managed to evolve regardless of the changes to continue existing.

Le 23 août 1857, Caen inaugure le canal qui se substitue à l'Orne pour relier son port à la mer. Une nouvelle vie s'ouvre. Ses élites ne s'y sont pas trompées en soutenant ardemment le projet. Cet "outil" permet à Caen d'affirmer une dimension commerciale et à la Basse-Normandie d'engager un renouveau industriel basé sur des gisements de minerai de fer dont l'exploitation reprend vers 1875. Ces nouvelles possibilités intéressent un entrepreneur allemand, le baron Thyssen. Il contribue à créer le premier complexe de sidérurgie sur l'eau, fondé sur l'exploitation du minerai local, les importations de houille anglaise et la fabrication d'acier et de fonte. L'usine est implantée au bord du canal, dans la périphérie de Caen. Pour compléter ce triptyque, la Société Navale Caennaise est créée en 1903. Elle assure le transport des importations de houille, pour les besoins en énergie, et l'expédition des produits fabriqués. Cela ne transforme pas Caen qui ne devient pas une ville-port industrielle. Après s'être adapté durant plus d'un siècle, le canal perd une partie de sa raison d'être avec la disparition des "piliers" de l'activité portuaire pendant la seconde moitié du XXe siècle. Son devenir parvient à fédérer les acteurs économiques et les élites politiques pour lui créer un nouvel avenir fondé, essentiellement, sur le tourisme qui constitue aujourd'hui la base de son activité, à Ouistreham, à l'embouchure du canal. Au terme d'une étude qui retrace 160 ans d'activité, le canal et le port constituent un couple qui n'a pas révolutionné la ville mais qui a toujours réussi à s'adapter aux évolutions pour continuer à exister.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines