La répétition figurale. Une signifiance incarnée

Metadatas

Date

2020

Discipline
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

poetry signifier and signifiance repetition figures Gestalt rhythm iconicity laws of perception lois de perception signifiant et signifiance poésie Gestalt rythme iconicité figures de répétition

Similar subjects Fr

Monotonie Répétition

Cite this document

Emmanuelle Prak-Derrington, « La répétition figurale. Une signifiance incarnée », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.tnx67g


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The Embodied Significance of RepetitionWe assume that there are two modes of signifying in language, the significance based on the signifier and the significance based on the signified. We define the former as repetition of non-substitutable signifiers. When associated with rhythm, repetition is at the heart of poetry. We call it figural repetition. Figural repetition retrieves the original concept of figure to “form” or Gestalt. It is the mode of embodied significance. It articulates the production of meaning with the Gestalt laws of perception to create powerful semantic and pragmatic effects. Signifier and signified are no longer linked by an arbitrary relationship, but work together. Examples are presented from baroque to twentieth century poetry.

La répétition est au cœur de la fonction poétique, nous l’éclairons ici grâce aux concepts de signifiance, d’incarnation, et de Gestalt. Qu'est-ce que la signifiance ? C’est, pour nous, le mode des signifiants non substituables. Alors que dans la signification, les signes sont équivalents et désincarnés, c'est-à-dire aussi donnés et reçus comme arbitraires, la signifiance ré-incarne les sons et les mots. Ils deviennent irremplaçables. Lorsqu’elle s’associe au rythme, la signifiance instaure une primauté de la perception, la répétition figurale. Les signes au corps restitué se transforment en « gestalts » et mettent en œuvre tout ou partie des lois de structuration de la perception (saillance générale, puis proximité, similarité, clôture, symétrie), aux effets sémantiques et pragmatiques puissants. Signifiant et signifié ne sont plus unis par un lien arbitraire, mais fonctionnent de concert. La répétition figurale nous fait ainsi renouer, en même temps qu’avec la corporéité, avec toutes les potentialités du langage. Les exemples présentés vont de la poésie baroque à celle du XXe siècle.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines