Stéphane Gsell (1864-1932), historien et pionnier de l’archéologie scientifique entre Rome, Vulci et l’Algérie

Metadatas

Author
Date

November 24, 2020

Language
Identifier
Organization

OpenEdition



Cite this document

efrome, « Stéphane Gsell (1864-1932), historien et pionnier de l’archéologie scientifique entre Rome, Vulci et l’Algérie », À l’École de toute l'Italie, ID : 10670/1.ued5j1


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Lorsqu’on évoque les origines de l’archéologie à l’École française de Rome, un nom vient tout de suite à l’esprit : Stéphane Gsell (1864-1932), célèbre pour avoir mené à la fin du XIXe siècle l’une des premières fouilles documentée avec des exigences scientifiques sur le site de Vulci. Mais ce détour dans les terres étrusques est fugace : à peine les résultats publiés, l’homme de terrain se redirige vers l’archéologie des provinces africaines de l’Empire romain, un destin de l’Italie à l’Algé...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines