Cyrano de Bergerac, mis en scène par Jérôme Savary : le bruit du panache

Metadatas

Date

April 20, 2020

Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

Théâtre national de Chaillot Rostand (Edmond) Huster (Francis) Savary (Jérôme) Cyrano de Bergerac Archives nationales archives Béjart (Maurice) Betacam bobine cassette audio danse Dvcam entretiens Gémier (Firmin) Hervieu (Dominique) Jack Lang (Jack) Lang (Jack) Langhoff (Matthias) Le Marquet (Jacques) mémoire du spectateur mémoire théâtrale MUDRA Palais de Chaillot Perenetti (Jean-Louis) Vilar (Jean) U-matic Trocadéro VHS Vitez (Antoine) Wilson (Georges) Bibliothèque nationale de France Chaillot Théâtre national populaire Chaillot French National Archives Archive Vilar (Jean) Vitez (Antoine) Perenetti (Jean-Louis) Wilson (Georges) Lang (Jack) Bejart (Maurice) MUDRA Danse Trocadero Betacam Audio Cassette Dvcam Interview Gemier (Firmin) Hervieu (Dominique) Langhoff (Matthias) Le Marquet (Jacques) TNP Spectator memory politique culturelle administration des Beaux-Arts exposition universelle 1937 Umatic VHS Arts & Humanities ART015110 ACXJ

Abstract 0

Décrypter une archive sonore est une expérience à part entière, davantage encore lorsqu’elle est la version sonore d’une représentation théâtrale. Les sons perçus dans ces archives sont non seulement ceux de ce qui se passe sur scène (voix des comédiens, bruits de la technique, musique, bruits de pas sur le plateau) mais aussi ceux de la salle (mouvements, rires, applaudissements, discussions). C’est à partir de questionnements survenus à l’écoute de Cyrano de Bergerac, mis en scène au Théâtre national de Chaillot par Jérôme Savary lors de la saison 1997-1998, que mes recherches archivistiques ont réellement commencé. Croiser ces archives sonores avec des archives papier a été nécessaire pour comprendre certains bruits de scène, leur origine et leur utilité dans le spectacle. L’écoute permet une attention plus grande à des détails non sensibles pour un public "voyant". Les archives viennent combler cette lacune des sens, apporter des réponses. Le croisement des questionnements, des impressions, et enfin des archives permet au chercheur de reconstituer la scène, et de changer sa vision du bruit qui, de parasite, devient révélateur du parti pris de la mise en scène, voire intéressant après quelques recherches et plusieurs écoutes. Le tout est de questionner, pour poser un nouveau regard sur ces archives, pour les faire revivre.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines