Socio-anthropology of funeral juvenile socializations and intimate experiences of grief : young people facing the death of a friend Socio-anthropologie des socialisations funéraires juvéniles et du vécu intime du deuil. Les jeunes face à la mort d’un(e) ami(e) En Fr

Metadatas

Date

December 6, 2010

type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Peer Group Party funeral socializations Mourning Death Youth Ritual of passage Mort Jeunesse Groupe d’amis Fête Socialisations funéraires Institué Instituant Individu multiple Deuil Anthropologie de l’intime Rite de passage


Cite this document

Martin Julier-Costes, « Socio-anthropology of funeral juvenile socializations and intimate experiences of grief : young people facing the death of a friend », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.xrkx8b


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

Contesting the classical approach of the social denial of death, this work aims to deepen the recent researches focusing on the intimacy of mourning and the socializations caused by a death (Déchaux, Roudaut). This research is based on observation and on 45 semi-structured interviews presenting 31 situations of death, and analyzes the reactions of young people (from 18 to 30 years-old) facing the death of a friend. Coming with the scope of Bastide’s work about a « set » representing the officials rituals, and a « establishing » representing all the other funerary socializations (party being the key figure), the socio-anthropological approach suggested here defines a comprehensive model of links with death from a individual surrounded by multiples groups membership. Individual facing loss is also analysed through anthropological invariants helping to highlight a anthropology of the intimacy of mourning. This work shows the continual effort of the peer group and their members to give meaning to the death of their friend. Opposed to classical rituals and manners, which they judge rigid (i. E. “deformalization” movement described by Elias), young friends prefer the spontaneous, the natural, the hazard and the surprise as modalities to cope with loss. Moreover, the question of intimacy is crucial since inside it, it is possible to find the classical phases of mourning. Finally, the death of a friend reveals to young people their mortality and makes them pass through a test that appears to them to be a true ritual of passage (Van Gennep) toward adulthood.

En se démarquant du paradigme du déni social de la mort, ce travail vise à approfondir des études récentes traitant du vécu intime du deuil et des socialisations provoquées par un décès (J-H. Déchaux, K. Roudaut). Cette recherche, basée sur un travail d’observation et 45 entretiens semi-directifs présentant 31 situations de décès, interroge les réactions de jeunes (de 18 à 30 ans) face à la mort d’un(e) ami(e).S’inspirant des concepts d’institué et d’instituant de R. Bastide, l’analyse porte sur les rites officiels (institués) et les autres socialisations funéraires (instituant) avec la fête comme figure emblématique. La perspective socio-anthropologique proposée ici définit un modèle de compréhension des rapports à la mort où l’individu est au centre de multiples cercles d’appartenance et dans lequel la confrontation individuelle à la perte est questionnée au travers d’invariants anthropologiques permettant de dégager une anthropologie de l’intime du deuil.Cette thèse démontre le travail incessant du groupe de pairs et de ses membres pour mettre en sens la mort de leur ami(e). Opposés à des rites et des pratiques qu’ils jugent rigides (le mouvement de « déformalisation » décrit par N. Elias), les jeunes plébiscitent le spontané, le naturel, le hasard et la surprise comme des modes d’appréhension et de vécu de la perte. La question de l’intime est cruciale puisqu’il est possible d’y retrouver les phases classiques de deuil. Finalement, la mort d’un ami dévoile aux jeunes leur mortalité et leur fait endurer une épreuve qui se révèle être un véritable rite de passage (A. Van Gennep) vers l’âge adulte.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents