Carnet de confinement : hors-série mexicain

Abstract 0

Comme je suis d'une générosité sans borne et que j'aime favoriser l'émergence des jeunes talents (mais aussi que je ne suis pas payé pour écrire alors que ça me prend beaucoup de temps), je laisse aujourd'hui la plume à Maria Fernanda, une amie anthropologue mexicaine. Je n'ai pas corrigé les erreurs de français por que vous puissiez entendre son accent sympathique. "Ok, me voici de retour presque une semaine après avoir écrit une première version de ceci, néanmoins, je vais essayer de reve...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents