Claudia Bouliane

Je suis professeure adjointe à l'Université Brandon, au Manitoba. Mon projet de recherche actuel s'intitule « Les représentations littéraires des “Trente Glorieuses du tourisme” (1950-1980) ». Il explore le corpus littéraire français de ces années charnières et il tente d’y cerner les principales représentations du tourisme, phénomène social total qui prend son essor international pendant cette période. Se créent des associations, des bureaux d’étude, des offices et des ministères, autant de structures établies dans le but d’encadrer les nouveaux types de voyageurs issus de la massification touristique. Des professionnels publient maints documents à l’usage de ceux-ci. Ces textes reproduisent un discours globalement uniforme que d’aucuns jugent autoritaires. La littérature propose plusieurs contre-discours possibles à ces voix sérielles promouvant la standardisation de la société. Ils sont conçus à partir de leur mise en question, de leur mise à distance, de leur reprise ironique, etc. Il s’agira donc d’analyser ces manifestations littéraires des pratiques touristiques les plus variées pour saisir le fonctionnement du décalage qui y est à l’œuvre.

J'ai auparavant rédigé une thèse sous la direction de Marc Angenot à l'Université McGill. Intitulée « L’adolescent dans la foule. Un chronotype romanesque de l’entre-deux-guerres », cette thèse étudie le roman français de l’entre-deux-guerres à partir d’un motif particulier, celui de l’adolescent dans la foule urbaine. Il constitue un foyer autour duquel gravitent des débats et des contradictions propres à ce moment historique, par exemple entre l’espoir d’un meilleur futur et la mémoire de la guerre, entre la subjectivité et l’anonymat, entre l’usage quotidien de la ville et les bouleversements architecturaux et géopolitiques qui l’atteignent. Par le biais de microlectures des Beaux Quartiers de Louis Aragon (1936), de La Conspiration de Paul Nizan (1938) et du Sursis de Jean-Paul Sartre (1945), elle montre comment la rencontre de l’adolescence et de la foule au sein de scènes romanesques capitales dans chacune des œuvres considérées permet de révéler des tensions qui traversent la semiosis sociale et, plus spécifiquement, l’imaginaire urbain des années 1919-1939. Elle convoque en appui à la démonstration nombre de fictions qui entrent en rapport intertextuel avec les trois œuvres du corpus principal. Tous ces ouvrages littéraires sont lus en interaction avec un corpus discursif composé d’une grande quantité de textes médicaux, politiques, religieux et urbanistiques.

Date

Date

Documents écrit par Claudia Bouliane (4) | parle de Claudia Bouliane (95)

Claudia Bouliane (27 août 2011)
Laurence Bherer et al. (31 déc. 2009)
Thibault Scohier (30 janv. 2019)
Cécile Rabot (19 déc. 2018)
Marie-Ève Beausoleil (6 avr. 2018)
Marie-Ève Beausoleil (6 avr. 2018)
OpenEdition (23 juin 2017)
Marie Cosnay (2017)

next