Viaje y fundación en El zorro de arribay el zorro de abajo, de José Maria Arguedas

Metadatas

Date

2006

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

MESR

License

Copyright PERSEE 2003-2019. Works reproduced on the PERSEE website are protected by the general rules of the Code of Intellectual Property. For strictly private, scientific or teaching purposes excluding all commercial use, reproduction and communication to the public of this document is permitted on condition that its origin and copyright are clearly mentionned.



Cite this document

Porfîrio Mamani Macedo, « Viaje y fundación en El zorro de arribay el zorro de abajo, de José Maria Arguedas », América. Cahiers du CRICCAL, ID : 10.3406/ameri.2006.1790


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

" Fondation et voyage dans le roman El zorro de arribay el zorro de abajo de José Maria Arguedas. " Dans son dernier roman, José Maria Arguedas écrit la genèse d'une nouvelle société que forment les migrants venus de diverses régions du Pérou dans les années 1960-1970. La ville portuaire de Chimbote développe alors rapidement une économie basée sur la pêche, le Pérou devenant pour cette décennie le premier producteur de poissons dans le monde. C'est cette prospérité économique qui attirera et déplacera la population la plus pauvre du pays autour de la ville de Chimbote où elle fondera ses faubourgs. Avec eux, ces gens emportent leurs cultures, leurs coutumes, leurs croyances. Parvenus à destination, les immigrants mêlent leur culture à celle d'autres immigrants venus de régions différentes. À travers ce roman, José Maria Arguedas veut montrer l'émergence d'une nouvelle identité péruvienne faite des diverses cultures du pays qui, avant ce phénomène migratoire et ce mélange, avaient été oubliées et même méprisées.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines