L'Amirauté en Normandie.

Metadatas

Date

1970

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Persée

Organization

MESR

License

Copyright PERSEE 2003-2023. Works reproduced on the PERSEE website are protected by the general rules of the Code of Intellectual Property. For strictly private, scientific or teaching purposes excluding all commercial use, reproduction and communication to the public of this document is permitted on condition that its origin and copyright are clearly mentionned.



Cite this document

Joachim Darsel, « L'Amirauté en Normandie. », Annales de Normandie, ID : 10.3406/annor.1970.5045


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Les litiges, extrêmement variés, que suscitait en Normandie la vie commerciale et maritime, n'avaient point attendu l'institution de la juridiction d'Amirauté pour trouver près de magistrats locaux des solutions équitables. Ainsi, bien avant qu'il fût question de créer, de toutes pièces, près du mouillage du Chef de Caux, le nouveau port que réclamaient les négociants rouennais, les prévôts de Harfleur et de Leure assuraient es qualités en leur ressort un service public de la mer. La décadence de leurs ports respectifs, ruinés à la fin du xv* siècle, enfin le creusement du « Hable Neuf », entraînèrent le pouvoir royal à consacrer la primauté de ce dernier en lui transférant les offices primitivement fixés à Leure et Harfleur. L'édit de 1554, instituant le siège d'Amirauté du Havre, confirma ce processus. Le pouvoir royal rêvait alors de faire du Havre notre principal port de guerre sur la Manche, mais au xvnr3 siècle, ce rôle devait s'effacer devant l'expansion du trafic commercial.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in