Vos gènes s'il vous plaît! La banque canadienne de données génétiques et la présomption d’innocence à l'ère du risque

Metadatas

Date

December 31, 2009

Discipline
type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1777-5272

Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess




Cite this document

Marie-Lyne Vachon et al., « Vos gènes s'il vous plaît! La banque canadienne de données génétiques et la présomption d’innocence à l'ère du risque », Champ pénal/Penal field, ID : 10.4000/champpenal.7685


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cet article porte sur les représentations de la notion de présomption d’innocence véhiculées dans les débats politiques concernant la mise sur pied de la Banque nationale de données génétiques au Canada. Nous montrons la façon dont la logique de risque imprègne les représentations de la présomption d’innocence et comment les rapports entre l’État et les citoyens se transforment à l’ère du néolibéralisme. La mise en banque de profils de personnes condamnées constitue une forme de surveillance biotechnique faisant reculer la présomption d'innocence, en particulier pour des populations déjà identifiées par le système pénal.

This article analyzes the representations of the presumption of innocence put forward in the political debate leading to the adoption of the National DNA Data Bank in Canada. We show that the risk logic is pervasive in those representations and that it transforms the relationship between the State and the citizens in the neoliberal era. The banking of the DNA profiles of people found guilt creates a type of biotechnical surveillance that weakens the right to be presumed innocent, especially for populations already known by the criminal justice system.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in