Lionel Richard, Goebbels. Portrait d’un manipulateur

Abstract 0

Lionel Richard livre ici un portrait, non une biographie, de Joseph Goebbels. La distinction importe. La logique biographique suppose souvent l’attention psychologique au sujet, Lionel Richard se méfie de ces reconstructions « où se complaisent tous les sophistes qui se dérobent aux analyses sociales » (p. 271). Ce refus d’une « psychiatrisation de l’Histoire » (idem), s’accompagne de la méfiance envers les sources – les premiers portraits de Goebbels sous le IIIe Reich sont apologétiques – e...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in