Souvenirs de voyage : collection Antoine de Galbert

Metadatas

Date

December 9, 2019

type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1246-8258

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2265-9404

Organization

OpenEdition

Licenses

All rights reserved , info:eu-repo/semantics/openAccess


Similar subjects En Es Fr

Narratives, Personal Pedestrianism People Man Humanity (Human beings) Human race Mankind Homo sapiens Humankind Humans Life styles Life style Styles, Life Historiographers Human gaits Usages Politeness Condolence, Etiquette of Manners Ceremonies Western art (Western countries) Fine arts Iconography Arts, Fine Art, Occidental Arts, Visual Visual arts Occidental art Art, Visual Art, Western (Western countries) Collections, Private Customs farm-house Cortesía Modales Protocolo Trato social Urbanidad Vie quotidienne Marche à pied Démarche Habitudes de vie Modes d'existence Façon de vivre Style de vie Socio-styles Conditions d'existence Sociostyles Mode d'existence Genres de vie Genre de vie Art de vivre Manière de vivre Mode de vie Manières de vivre Habitude de vie Conditions de vie Styles de vie Façons de vivre Témoignages Récits de témoins Carnets de guerre Carnets de route Histoires vécues Souvenirs Genre humain Homo sapiens actuels Homme actuel Être humain Homo sapiens sapiens Espèce humaine Homme moderne Êtres humains Homme de morphologie moderne Beaux-arts Arts plastiques Oeuvres d'art Arts visuels Chroniqueurs Historiographes Bonnes manières Bon ton Manières Bienséance Convenances Tact Éducation (savoir-vivre) Étiquette Bonne éducation Correction (savoir vivre) Courtoisie (savoir-vivre) Civilités Politesse Impolitesse Usages Urbanité Civilité Usages Traditions Coutumes Vie sociale Vie quotidienne Us et coutumes monde univers image-représentation Lutèce

Cite this document

Caroline Engel, « Souvenirs de voyage : collection Antoine de Galbert », Critique d’art, ID : 10.4000/critiquedart.54476


Metrics


Share / Export

Abstract 0

A l’image de toutes les collections privées, celle d’Antoine de Galbert est un monde en soi, éclectique, inclassable, celle d’un homme qui ne fait pas de liens mais « lance des ponts », défiant ainsi les usages propres aux historiens de l’art, en quête perpétuelle de sens. C’est ainsi que Didier Semin situe la démarche de cet « amateur collectionneur » qui, dans « un mode de vie, hors du réel » a glané des œuvres durant près de 40 ans. Au moment où La Maison rouge ferme à Paris, le musée des ...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in