Didier Semin, Mémoires de Leonard Smithers, éditeur, pornographe, libraire et collectionneur, traître aux dernières volontés de son ami Aubrey Beardsley, par fidélité à son œuvre

Metadatas

Date

June 25, 2013

type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1246-8258

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2265-9404

Organization

OpenEdition

Licenses

All rights reserved , info:eu-repo/semantics/openAccess



Cite this document

Liliane Terrier, « Didier Semin, Mémoires de Leonard Smithers, éditeur, pornographe, libraire et collectionneur, traître aux dernières volontés de son ami Aubrey Beardsley, par fidélité à son œuvre », Critique d’art, ID : 10.4000/critiquedart.8234


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Les Mémoires apogryphes du dernier éditeur du dessinateur Aubrey Beardsley, par Didier Semin, sont le récit de la relation que Leonard Smithers aurait nouée avec le jeune artiste, à Londres, entre 1895 et 1898 : document d’époque, daté du 30 octobre 1907, sur la vie et l’œuvre d’un artiste du noir et blanc relevant formellement des peintres préraphaélites et du mouvement Arts & Crafts, dans la lignée William Morris d’un dessin dédié à l’impression dans des revues littéraires élitistes où écri...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in