Éthique et santé publique : Quelle place pour l’autonomie ?

Metadatas

Date

May 9, 2011

Discipline
type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1488-0946

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1929-7017

Organization

OpenEdition

Licenses

All rights reserved , info:eu-repo/semantics/openAccess



Cite this document

Sylvie Gravel et al., « Éthique et santé publique : Quelle place pour l’autonomie ? », Éthique publique, ID : 10.4000/ethiquepublique.176


Metrics


Share / Export

Abstract 0

La bioéthique s’intéresse depuis quarante ans aux enjeux de la recherche et des pratiques en biomédecine. L’intérêt de la santé publique pour l’éthique est cependant récent. Dans les deux cas, l’autonomie des personnes est au cœur des débats. Dans l’un, l’autonomie affirme le droit de la personne de prendre ses décisions et s’oppose au paternalisme des experts. Dans l’autre, le débat oppose la protection de la collectivité au respect de la liberté individuelle. L’article représente une contribution originale au débat et découle d’une étude traitant de l’adhésion des personnes immigrantes aux valeurs de l’autonomie véhiculées dans les programmes de santé publique. Trois dimensions sont abordées : les modèles éthiques qui cherchent à s’imposer en santé publique, les principes de l’autonomie et les tensions qu’ils génèrent entre l’individu et la collectivité et les nouveaux courants de pensée qui visent à renouveler les visions éthiques de l’autonomie en santé publique.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in