« Le tombeau littéraire » de Paul Lacroix à la « Bibliothèque publique de Montpellier »

Metadatas

Date

August 30, 2018

type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/0563-9751

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2273-0311

Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess



Cite this document

Gilles Gudin De Vallerin, « « Le tombeau littéraire » de Paul Lacroix à la « Bibliothèque publique de Montpellier » », Littératures, ID : 10.4000/litteratures.703


Metrics


Share / Export

Abstract 0

En 1884, Paul Lacroix, le « Walter-Scott français », donne ses œuvres imprimées à la « Bibliothèque publique de Montpellier », en « souvenir de ses ancêtres » montpelliérains et en témoignage de son amitié pour les bibliothécaires de la Ville de Montpellier. Contrairement aux intentions initiales, la bibliothèque de Montpellier ne reçoit pas les autographes de personnalités contemporaines. Mais pour respecter « l’esprit » du legs, son exécuteur testamentaire, Jean-Baptiste Guilhermoz, cède gracieusement les documents préparatoires et les manuscrits de ses œuvres. Le fonds de Montpellier est important par le nombre de documents (1678) et par leur diversité. Cette collection est complémentaire de celle de la Bibliothèque de l’Arsenal.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in