Un « frisson achérontique »

Metadatas

Author
Date

August 6, 2021

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess


Similar subjects Fr

aède

Cite this document

Ute Oelmann, « Un « frisson achérontique » », La Revue de la BNU, ID : 10.4000/rbnu.3199


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Un poète qui, en 1907, dédie un mémorial à un enfant défunt, et par le verbe et l’image fait de cet enfant un dieu, un poète qui crée une sorte d’évangile et confie à des artistes de l’illustration le soin d’orner de symboles, chrétiens comme antiques, son édition de luxe – édition que seuls peuvent connaître les initiés – un tel poète peut passer pour ésotérique, amateur d’occultisme, fondateur d’une religion, initiateur d’un culte. Un écrivain qui, dans ses poésies, célèbre « ce dieu de la ...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in