Le fonds sigillographique de Haute-Vienne

Abstract 0

Cyril AUXEPAULES Universis presentes litteras inspecturis. Nos, stagiarius, salutem… Voilà peu ou prou la formule de suscription que j’aurais utilisée si, par quelque opération magique, et par un anachronisme linguistique, j’avais effectué mon stage au sein de l’officialité de Limoges entre 1200 et 1400. Cependant, l’histoire suivant son cours, ce sont bien les Archives Départementales de la Haute-Vienne qui m’ont accueilli, en janvier et février 2024, dans le cadre de mon master de rec...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in