Immigrants in Québec: Toward an Explanation of How Multiple and Potentially Conflictual Linguistic Identities Become Integrated

Metadatas

Date

2008

Language
Identifier
Collection

Diversité urbaine

Organization

Consortium Érudit


Keywords

social identity identity integration social change immigration identité sociale intégration identitaire changement social immigration


Cite this document

Catherine E. Amiot et al., « Immigrants in Québec: Toward an Explanation of How Multiple and Potentially Conflictual Linguistic Identities Become Integrated », Diversité urbaine, ID : 10.7202/019566ar


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The aim of this paper is to apply a newly developed theoretical model to the understanding of how a new linguistic identity becomes integrated in immigrants’ self-concept. While intergroup theories have addressed the situational changes in social identities, the longer-term processes underlying developmental changes in identities and their integration within the self remain to be identified. Relying on developmental and social cognitive principles, we aim to explain the specific processes by which a new linguistic identity develops and becomes integrated within the self over time. We focus on the particular situation of new immigrants in Québec who need to integrate new linguistic identities (French, English). The social factors that facilitate versus impede these change processes and the consequences associated with the integration of a new linguistic identity are also discussed.

Cet article vise l’application d’un modèle théorique récemment développé afin de comprendre comment une nouvelle identité linguistique devient intégrée dans le concept de soi de nouveaux immigrants. Alors que les théories intergroupes classiques ont expliqué les changements situationnels dans les identités sociales, les changements plus profonds dans ces identités et leur intégration dans le soi restent à être identifiés. En nous basant sur des principes développementaux et cognitifs, les quatre stades du modèle seront élaborés afin d’expliquer les processus par lesquels une nouvelle identité linguistique devient intégrée dans le soi à travers le temps. Plus spécifiquement, nous nous penchons sur la situation vécue par les nouveaux immigrants qui, au Québec, doivent intégrer une et parfois deux nouvelles identités linguistiques (c.-à-d. le français et l’anglais). Les facteurs sociaux qui facilitent ou inhibent ces processus de changement identitaire et les conséquences associées à l’intégration d’une nouvelle identité linguistique sont aussi abordés.

From the same authors

On the same subjects