Subtitling Taboo Language: Using the Cues of Register and Genre to Affect Audience Experience?

Metadatas

Author
Date

2015

Language
Identifier
Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Les Presses de l’Université de Montréal, 2015


Keywords

repérage de réaction du public représentation du discours réalisme social sous-titrage langage tabou cueing audience reactions discourse representation social realism subtitling taboo language


Cite this document

Roger Baines, « Subtitling Taboo Language: Using the Cues of Register and Genre to Affect Audience Experience? », Meta: Journal des traducteurs / Meta: Translators’ Journal, ID : 10.7202/1036137ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

En se basant sur des exemples français-anglais et anglais-français, cet article suggère que dans les films socio-réalistes (représentant des groupes socio-économiques particuliers), le sous-titrage s’appuie sur des repères linguistiques et visuels qui relèvent du genre afin de provoquer des réactions du public face aux expressions considérées comme taboues. Les exemples de sous-titrage sont issus de trois films et l’hypothèse en question est examinée selon trois axes interdépendants : i) la pertinence d’envisager le sous-titrage comme un système en soi ; ii) la possible relation entre un genre de film spécifique (en l’occurrence, le socio-réalisme) et les attentes du public en matière d’usage d’expressions considérées comme taboues ; et iii) les représentations du discours à travers le registre employé et ses effets sur la construction des personnages. Cet article nuance les conclusions d’autres recherches dans ce domaine, selon lesquelles les choix déterminant le transfert de l’oral à l’écrit reposeraient sur des restrictions liées à la politesse ou relèveraient d’un effet d’homogénéisation en matière de construction des personnages (Lambert 1990 ; Mailhac 2000 ; Taylor 2006a, par exemple).

Using French-English/English-French examples, this article puts forward the hypothesis that, in the film genre of social realism (depicting low socio-economic groups), subtitlers use linguistic and visual cues which are embedded in genre to trigger audience reactions to representations of taboo language. Examples of the subtitling of taboo language are drawn from three films and the hypothesis above will be explored along three main interrelated axes: i) the value of treating subtitles as an entire system; ii) the relationship between the specific film genre of social realism (depicting low socio-economic groups) and audience perceptions of taboo language use; and iii) discourse representations through register and its effect on characterisation. Nuances are brought to evidence from existing research which argues that the choices relating to taboo language made in the oral to written mode shift are subject to politeness restrictions in terms of register, and that these choices have a homogenising/levelling effect on characterisation (Lambert 1990; Taylor 2006a; Mailhac 2000 for example).

From the same authors

On the same subjects

Similar documents