Données probantes : quel rôle pour la recherche qualitative?

Metadatas

Date

2019

Discipline
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
Recherches qualitatives ; vol. 38 no. 1 (2019)

Collection

Erudit

Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Association pour la recherche qualitative (ARQ), 2019


Abstract 0

Le recours aux données probantes dans le processus décisionnel des politiques a pris ces dernières années de l’ampleur dans la plupart des métiers relationnels (travail social, santé, éducation) (Dupriez, 2015). La littérature scientifique montre une diversité de la recherche basée sur les preuves, aussi bien du côté de la recherche quantitative que de celui de la recherche qualitative (Major & Baden, 2010; Miller et al., 2015; Thomas & Pring, 2004). Certains auteurs appréhendent le danger de considérer les recherches expérimentales et quasi expérimentales comme supérieures aux autres démarches (Jacob, 2009) et d’appauvrir ainsi les connaissances scientifiques (Hammersley, 2013). La présente contribution a pour objectif de participer à la réflexion sur la portée des données probantes et la place que la recherche qualitative occupe dans les débats actuels sur cet enjeu majeur, ainsi que de préciser les réflexions actuelles sur ce qu’est la preuve dans une recherche qualitative.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in