Le retour de la restitution (3): Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour

Metadatas

Date

June 19, 2019

Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

Licenses

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/ , info:eu-repo/semantics/OpenAccess



Similar subjects Fr

objets petit objet

Cite this document

Saskia Cousin et al., « Le retour de la restitution (3): Géopolitiques du patrimoine, éthiques du transfert, économies du retour », HAL-SHS : linguistique, ID : 10670/1.1i4vpa


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Séance 3 : Que penser, que faire des objets rapatriés ? Modération : Odile COPPEY (Université de Limoges) et Anne DOQUET (IRD-Imaf) [00:00:00 à 03:54:07] Présentation par Odile COPPEY (Université de Limoges) [03:54:07 à 18:05:01] Brice Medard CHANHOUN (Migrantour Paris): « Visite d’adieu aux objets rapatriés » [18:05:01 à 32:18:20] Emmanuelle CADET (directrice d’Alter Natives) : « Jeunesses du Bénin, du Sénégal et des diasporas : comment partager l’histoire des objets ? » [32:18:20 à 45:18:04] Sara TASSI (Habiter, ULB) & Amandine YÉHOUÉTOMÈ (U. Paris 1): « Un Gou de Blanc ! Le Gou du Louvre au regard de ses initié.e.s Ainonvis » [45:18:04 à 01:00:42:02] Saskia COUSIN (Canthel, U. Paris Descartes) « Porto-Novo contre le retour, tout contre : le musée de l’amitié coloniale et la résistance des maquis » [01:00:42:02 à fin] DiscussionPrésentation du colloque : Repatriation strikes back. Sujet récurrent depuis une trentaine d’année, la question de la restitution des objets volés ou spoliés est de retour, dans un contexte politique a priori plus favorable. Si les préconisations du rapport Sarr-Savoy (2018) suscitent de vives confrontations au sein des mondes muséaux et marchands, cette journée d’études vise à dépayser le débat en donnant la parole aux acteurs, aux publics et aux pays concernés par le retour et l’accueil de ces objets. La restitution est-elle le fait du prince, ou l’aboutissement de décennies de réclamations successives? De quelle géopolitique est-elle le nom ? Quels sont les acteurs de cette histoire ? Quelles places donner aux diasporas longtemps ignorées par les musées européens ? Comment penser les transferts et les appropriations ici et là-bas ? Quels statuts ces objets sacrés et royaux devenus « fétiches de musées » vont-ils prendre lors de leur retour ? Quels seront leurs publics ? Comment considérer et expliquer les oppositions locales au retour ? Mêlant acteurs et chercheurs, organisée autour de questions vives et actuelles, mais aussi immémoriales, cette journée ambitionne de lancer le débat plutôt que de le clore. Programme Contacts : Saskia.cousin@parisdescartes.fr / alexandra.galitzine-loumpet@inalco.fr

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in