Influence du stress thermique et de la langue dans des tâches de mémorisation chez des personnes bilingues français-créole

Metadatas

Date

2020

type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Nicolas Robin et al., « Influence du stress thermique et de la langue dans des tâches de mémorisation chez des personnes bilingues français-créole », L’Année psychologique, ID : 10670/1.2uo751


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cette étude examine les effets du stress thermique et de la langue (français vs. créole) sur les performances dans des tâches de mémoire, de reconnaissance auditive et de rangement par ordre alphabétique de mots préalablement appris. Soixante-quatre participants bilingues français-créole ont réalisé deux sessions d’épreuves en l’absence (24 °C) ou en présence d’un stress thermique (31 °C). Les versions A et B des épreuves de chaque session (contrebalancées) étaient en français ou en créole. Les résultats montrent un effet du climat, de la langue et de la complexité de la tâche sur les performances de mémorisation et reconnaissance. En effet, les performances dans les épreuves étaient inférieures en condition de stress thermique qu’en l’absence de ce dernier. De plus, les performances des participants en langue créole étaient supérieures à celles obtenues en français, en condition de stress thermique, alors qu’aucune différence n’était observée en l’absence de celui-ci. La langue utilisée serait susceptible de moduler l’influence du climat sur la mémorisation.

This study examines the effects of the presence or absence of thermal stress and language (French vs. Creole) on performance in memory tasks, recognition, and alphabetical ordering of previously learned words. Sixty-four French-Creole bilingual participants conducted two test sessions either in the absence (24 °C) or in the presence (31 °C) of thermal stress. The A and B versions of the tests of each session were either in French or in Creole. The results show an effect of climate, language and complexity of the task on memory and recognition performance. In fact, the performances in the tests were lower under heat stress condition than in the absence of the latter. In addition, the performances of the participants in the Creole language were superior to those obtained in French, under heat stress condition, whereas no difference was observed in the absence of this one. Language is likely to modulate the influence of climate on memorization.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents