Les capacités de représentation d'un enfant aveugle congénital entre un et sept ans

Metadatas

Date

2002

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Enfance

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Enfants aveugles Catégorisation Langage Compréhension de soi/des autres Jeu de fiction Compréhension spatiale Blind children Categorization Language Understanding of self/others Pretend play Spatial understanding

Similar subjects En Es Fr

Eyesight Seeing Sight sight Visión Vue

Cite this document

Vicky Lewis et al., « Les capacités de représentation d'un enfant aveugle congénital entre un et sept ans », Enfance, ID : 10670/1.3dgoby


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

RÉSUMÉ On considère souvent que les enfants aveugles présentent des difficultés dans leurs capacités de représentation, notamment dans le jeu de fiction, la compréhension de soi et des autres et la représentation spatiale. Une interprétation possible de tels résultats est que la vision joue un rôle majeur dans le développement de ces activités. Cependant, récemment plusieurs chercheurs ont rapporté des données qui remettent en question la théorie selon laquelle les difficultés dans la capacité de représentation serait une conséquence nécessaire de la malvoyance. Ces données suggèrent qu’il peut y avoir des modes de représentation qui se développent à partir des modalités sensorielles autres que la vision. Dans cet article, nous décrivons une gamme de capacités de représentation chez un enfant aveugle congénital que nous avons observé de sa seconde à sa septième année. Les domaines de représentation étudiés sont la catégorisation d’objets, le développement lexical, la compréhension de soi et des autres, les jeux de fictions, l’appréciation de ce que les autres voient et la compréhension de l’espace. Il apparaît clairement que cet enfant a développé des capacités de représentation sans utiliser la vision. Nos résultats et ceux d’autres études nous conduisent à discuter comment la représentation peut se développer en l’absence de la modalité visuelle et pourquoi certains enfants aveugles semblent éprouver des difficultés particulières dans le domaine de la représentation.

SUMMARY Representation in a congenitally totally blind child between one and seven years Blind children are often reported to have difficulties in representational ability, including pretend play, understanding of self and others and spatial understanding. One interpretation of such findings is that vision plays a significant role in these developments. However, recently several researchers have reported findings which question whether or not difficulties in representational ability are a necessary consequence of visual impairment. These data suggest that there may be ways of developing representation through perceptual modalities other than vision. In this paper we describe a spectrum of representational ability in a congenitally totally blind child who we have observed from his second to seventh year of life. Aspects of representational ability studied include categorization of objects, early lexical development, understanding of self and others, pretend play, appreciation of the visual sense and spatial understanding. The evidence clearly indicates that this child has developed representational understanding without the use of vision. In the light of this and other evidence we discuss how representation might develop in the absence of vision and why some blind children seem to experience particular difficulties.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines