Maurice Dide

Metadatas

Date

1994

Discipline
Language
Identifiers
Organization

Cairn



Cite this document

Caroline Mangin-Lazarus, « Maurice Dide », Questions de psychiatrie, ID : 10670/1.3q7qad


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le 26 mars 1944, Maurice Dide, ancien directeur-médecin de l'asiIe de Braqueville à Toulouse, chef de réseau du mouvement Combat, arrêté et déporté au camp de concentration de Buchenwald, meurt à soixante-dix ans, en secourant un codétenu. Comment expliquer le silence qui entoure cet aliénistefirésistant dont I'œuvre et I'action s'inscrivent dans I'histoire de France ? Cinquante ans après sa mort, Caroline Mangin-Lazarus propose la première biographie de Maurice Dide. Elle interroge I'itinéraire scientifique et intellectuel de cet homme d'exception mêlé à tous les débats de l'école française de psychiatrie, qui fut l'auteur notamment d'un traité de référence pour plusieurs générations de médecins. Quel fut son destin ? Dès son ouvrage Les idéalistes passionnés, en 1913, fresque des tyrans et des tyrannies, il annonça les réactions meurtrières collectives avant même la première guerre mondiale. Comment Maurice Dide devint-il ce psychiatre attentif à son époque et ce combattant des deux guerres mondiales ? Révéler à la psychiatrie, le résistant, et à la Résistance, le penseur de la psychiatrie française était indispensable. Ce document original est à découvrir à l'heure où les nations européennes ont à nouveau la tentation de la xénophobie et de la purification ethnique.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines