Les lycéens à la Bpi : enquête quantitative mai/juin 2011

Metadatas

Date

2011

type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess




Cite this document

Christophe Evans et al., « Les lycéens à la Bpi : enquête quantitative mai/juin 2011 », HAL-SHS : sciences de l'information, de la communication et des bibliothèques, ID : 10670/1.3zffuw


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Á première vue, on pourrait croire que les lycéens venus en masse à la Bpi au moment des révisions du baccalauréat entretiennent des relations distantes avec la bibliothèque. L'enquête quantitative par questionnaire auto-administré réalisée en mai et juin 2011 apporte un éclairage sensiblement différent sur cette question. On constate en effet que, pour deux tiers d'entre eux, les élèves de terminale interrogés sont venus avant le mois de mai, et que neuf sur dix environ envisagent de revenir à la Bpi après le bac. Le consensus est fort parmi ces lycéens quant à l'image qu'ils se font de la Bpi. En premier vient l'image d'un "-lieu propice à la concentration " (83% des répondants), en second celle d'un " lieu qui permet de ne pas être tenté par Facebook, les jeux vidéo, etc. " (68% des répondants). Ces réponses concordent tout à fait avec les résultats obtenus au cours de l'enquête qualitative réalisée en mai/juin 2010 [mettre le lien en mémo en hyperlien] : la bibliothèque apparaît avant tout aux lycéens comme un espace normé particulièrement propice aux révisions sans être pour autant un espace très contraignant (2% seulement le pensent comme étant un espace très règlementé). Un second questionnaire a été diffusé à l'occasion des quatre conférences " Objectif bac " proposées par la Bpi dans ses espaces de lecture. Le niveau de satisfaction des spectateurs s'avère élevé, ainsi qu'il apparaît notamment dans les témoignages spontanés recueillis dans une question ouverte.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in