Le traitement social de la “déscolarisation” : une redistribution des populations à problèmes

Metadatas

Date

October 23, 2012

Discipline
type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1635-3544

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2265-7762

Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess




Cite this document

Claude Thiaudière, « Le traitement social de la “déscolarisation” : une redistribution des populations à problèmes », Cahiers de la recherche sur l'éducation et les savoirs, ID : 10670/1.416fye


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

La “déscolarisation” définit une nouvelle politique spécialisée dont l’objet est de prendre en charge des jeunes qui se trouveraient en situation de rupture scolaire. À partir d’une enquête de terrain, cet article analyse les conditions dans lesquelles ce nouveau “problème social” s’insère dans les dispositifs locaux d’encadrement de la jeunesse. De fait, les “déscolarisés” représentent moins une nouveauté qu’une extension des catégories de l’inadaptation scolaire. La genèse sociale de ce problème trouve ses déterminants dans les recompositions institutionnelles qui touchent les formes d’intervention autour de la précarité sociale.

The “deschooling” défines a new specialized policy whose subjet is to take care of youngs who will be on breaking school situation. From field work, this paper analyses the conditions by wich this new “social problem” fits into the local organizations of education of young people. In fact, the “an school age” represents less a somethingnew than extension of categories of unsuitable school. The social genesis of this problem find their determines in the institutional changes who concerne the activities about social precarity.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in