Une échelle de mesure des attributions causales pour enfants : EMAC-E

Metadatas

Date

2019

type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

attributions causales dimensions de causalité Échelle pour les enfants résultats scolaires causal attributions causal dimensions scale for children school outcomes


Cite this document

Laurent Brun et al., « Une échelle de mesure des attributions causales pour enfants : EMAC-E », L’Année psychologique, ID : 10670/1.4jepvq


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Deux études ont analysé la structure factorielle d’une Echelle de Mesure des Attributions Causales pour Enfants (EMAC-E) adaptée de la Revised Causal Dimension Scale (McAuley, Duncan, & Russell, 1992). Cette échelle comprend quatre sous-échelles correspondant aux dimensions de causalité : lieu de causalité, stabilité, contrôle personnel et par autrui. Dans l’étude 1, 120 élèves français ont complété l’échelle après avoir été informés de leur résultat à un test de lecture. Conformément à nos attentes, les résultats montrent que les réponses des élèves s’organisent en quatre facteurs. Dans l’étude 2, la structure de l’échelle a été re-testée auprès de 310 élèves. Les résultats des analyses confirmatoires indiquent que le modèle à quatre facteurs présente un ajustement aux données très satisfaisant. Des résultats additionnels montrent l’invariance métrique entre les conditions échec et réussite. En conclusion, l’EMAC-E dispose d’une fiabilité interne satisfaisante pour étudier les attributions causales des jeunes élèves.

Two studies tested the factorial structure of a French scale for children (EMAC-E) adapted from the Revised Causal Dimension Scale (McAuley, Duncan, & Russell, 1992). This new scale includes four subscales corresponding to the causal dimensions of locus of causality, stability, personal control and control by others. In study 1, 120 French primary school students completed the scale after having imagined a positive or negative result in a reading test. The results revealed that the students’ responses corresponded to the four factors. In study 2, the scale’s structure was re-tested on a sample of 310 students. The confirmatory analyses’ results indicated that the four-factor model has a very satisfactory fit to the data. Additional results showed metric invariance of the scale in failure and success conditions. In conclusion, the EMAC-E is a reliable scale, which is useful for the study of the causal attributions of young students.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents