Amour, intime et violence dans le cadre d'un lieu d'accueil du droit de visite

Metadatas

Date

2001

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Dialogue

Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Lieu d'accueil du droit de visite conflictuel Intime Amour Haine Parentalité


Cite this document

Michel Montheil, « Amour, intime et violence dans le cadre d'un lieu d'accueil du droit de visite », Dialogue, ID : 10670/1.74spdq


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Des variantes existent entre les différents courants qui, en France, s’intéressent à l’activité des « lieux d’accueil neutres pour l’exercice du droit de visite ». Ces divergences masquent une communauté idéologique et des enjeux inconscients très forts. Sous l’argument de faire respecter le droit de l’enfant « d’accéder à ses deux parents », la notion d’« amour » joue un rôle essentiel et occulté dans les représentations psychiques des intervenants (et des magistrats) et les pratiques des acteurs. Or, si l’amour est ce qui pousse à favoriser la rencontre entre parent et enfant dans un cadre réglé par la loi, le strict respect de l’ordonnance du juge peut nous placer dans une situation impossible. On en vient à percevoir que les intervenants des lieux d’accueil se trouvent, pour des raisons éthiques, déontologiques et humaines, dans une obligation de transgression : situation intenable. Le lieu d’accueil est cependant le cadre où s’opère la désintrication des pulsions de vie et des pulsions de mort. Il permet aux ex-conjoints de restaurer leur capacité à être parents ensembles en renonçant à leur violence meurtrière envers l’autre, ce qui dégage l’enfant et lui permet d’aimer sans être menacé.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines