La psychomotricité relationnelle

Metadatas

Author
Date

2012

Discipline
Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted



Cite this document

Anne Gatecel, « La psychomotricité relationnelle », Recherche en psychosomatique, ID : 10670/1.9f27ua


Metrics


Share / Export

Abstract 0

`pbCet ouvrage s'emploie à montrer pourquoi une théorie psychosomatique relationnelle est possible en psycho-motricité. Celle-ci doit cependant s'ouvrir pour inclure la pathologie organique s'inscrivant dans le corps réel et relevant de la psychomotricité relationnelle.`/pb `pbSi la psychomotricité se singularise par l’intérêt qu’elle porte à la constitution des fonctions, sa démarche ne signifie pas qu’elle doit exclure de son champ des troubles instrumentaux dus à l’inhibition d’une fonction déjà constituée. Car souvent la symptomatologie est mixte, complexe, rétive aux réductions. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il n’existe réellement aucune coupure, aucune solution de continuité entre la psycho-motricité et certaines psychothérapies spécialisées avec de jeunes enfants présentant, à la lisière du psychique et du somatique, des perturbations massives des repères spatio-temporels. L’unité d’une conception conduit ainsi à concevoir ce qui peut unifier des pratiques différentes.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines