MA10 : Religion et société MA10 : Shûkyô to shakai 宗教と社會 0 1

Metadatas

Author
Language
Identifier
Organization

EHESS

License

https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/

Abstract 0

MA 10. "Shûkyô to shakai" 宗教と社會 [Religion et société], conférence prononcée au monastère Hongan 本願寺 situé à Keijô [Séoul, Ùlchiro], le 23 juillet 1938, [à la même liasse est attaché le programme imprimé des conférences], écrit à l'encre au recto, attaché par un trombone, 16 x 23 cm, 10 p. Un mois plus tard, le texte fut publié dans le mensuel Senyû, sous le même titre, cf. IM9. Comparaison entre la vie rurale (relation avec la nature ) et la vie urbaine (relation avec les édifices) (p. 1). Sur les édifices. Sur l'activité professionnelle (unique dans le milieu rural, diversifiée en ville). Sur l'immobilité rurale et la mobilité urbaine (p. 2-3). Vie rurale : culte de la nature : ciel, astres, monts et rivières, esprit de l'arbre, pierre, animaux liés aux immortels et aux ermites, esprits errants, morts (p. 4). Vie urbaine : culte matérialiste, technologie, contrat matériel avec les dieux (p. 5). Village : étendue limitée, difficulté pour les religions chrétiennes de s'implanter. Famille. Ville : grande étendue, grandes religions, individualisation, dans la même famille, plusieurs individus embrassent différentes religions (p. 6). Village : tous sont agriculteurs, même caractère, religion communautaire, grégaire. Syncrétisme [composé d'éléments] taoïques, confucéens, bouddhiques, chamaniques. Pacifisme, acceptation de l'existence d'autres religions. Religion de l'acceptation. Ville : séparation, distinction, religions de la société, division des religions, traditionalisme, conservatisme relatif aux religions, la guerre, le combat entre les religions a une forme urbaine (p. 7). Village : société égalitaire, pas de différence de mode de vie, de statut. C'est à cause de cela que les organisations religieuses sont peu développées. Le pouvoir des hommes religieux n'existe pas. Religion communautaire et égalitaire. Les mudang ont une activité d'aide, d'assistance, pas la spécialisation très marquée des spécialistes du religieux. Temps, lieux, rites, pas de séparation, vie et religion mêlées. Ville : société complexe. Organisations religieuses développées, pouvoir religieux important : pasteurs, prêtres, religieuses, guides supérieurs aux croyants, séparation entre la religion et la vie, religion formelle : il faut faire comme cela... (p. 8). Village : peu de mouvement, immobilité, stabilité des croyances, force des croyances, légendes et tradition. Ville : beaucoup de mouvements, société aux séparations, aux changements rapides, instabilité, faiblesse des croyances, doute, critique (p. 9).

From the same authors

On the same subjects

Similar documents