Dmitry Shvidkovsky, La Renaissance et la transformation de l'architecture russe à la fin du XVe siècle et dans le premiers tiers du XVIe siècle (traduction du russe au français)

Abstract Fr

Dans le dernier quart du XVe siècle, des formes Renaissance apparaissent dans le décor des cathédrales de la Dormition et de l'Archange Saint-Michel au Kremlin de Moscou. Ces nouveautés, imitées ensuite dans les autres constructions des tsars, sont dues à des maîtres italiens venus en Russie: Aristotele Fioravanti, Pietro Antonio Solari et Alvise Lamberti. Le succès soudain de ces formes "antiques" a une signification politique: devenu l'héritier de l'empire byzantin, le grand prince de Moscou veut exalter la continuité de l'idée impériale, de la première à la troisième, et dernière, Rome. Ces idées trouvent leur expression la plus forte dans l'église de l'Ascension de Kolomenskoïe, bâtie par Pietro Annibale de Florence, couverte d'une extraordinaire toiture pyramidale. Le style de cette église qui combine des formes russes et italiennes dans une synthèse absolument nouvelle aura une immense influence en Russie parce qu'il s'identifie à la nouvelle idéologie impériale.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in