« Voicing my desire to her ». Poétique du désir et coming-out littéraire dans les nouvelles « On Monday of Last Week » et « Grace »

Metadatas

Date

April 20, 2020

Discipline
type
Language
Identifiers
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/altIdentifier/doi/10.4000/miranda.26847

Collection

Archives ouvertes

License

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/




Cite this document

Sophie Okunhon, « « Voicing my desire to her ». Poétique du désir et coming-out littéraire dans les nouvelles « On Monday of Last Week » et « Grace » », HAL-SHS : littérature, ID : 10.4000/miranda.26847


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

The article analyzes the writing of lesbian desire in two short stories by Chimamanda Ngozi Adichie and Chinelo Okparanta, and the connection between transgression and subversive writing. The articulation of female same sex desire hinges on three ideas : the desired body and its construction, the role of religion and its repercussion on desire, and the intimate through the workings of imagination. By their prudence, revealed by a paradoxical triumph of the female characters’ (in)validated same sex desire, the writers are in keeping with the concept of emergence, or what we call a coming out narrative since they unprecedentedly resist dominant discourses. Rejecting all moralizing aspects, they name this female same sex desire otherwise perceived as absurd and question gender and sexual premises to articulate, in a new feminist literature, the right of women to own their bodies and to fulfill their desires. Consequently, writing forbidden desire mirrors the writers’ wish to place women at the forefront of the literary scene.

L’article analyse l’écriture du désir lesbien dans deux nouvelles de Chimamanda Ngozi Adichie et de Chinelo Okparanta, et le rapport entre la transgression et l’écriture subversive. L’articulation du désir-femme se fait autour de trois idées : le corps désiré et sa construction, le rôle de la religion et son incidence sur le désir, et l’ouverture sur l’intime par le biais de l’imagination. Par leur prudence, révélée par un triomphe paradoxal du désir-femme (in)validé des personnages, ces écrivaines s’inscrivent dans le concept d’émergence, ou ce que l’on peut nommer un coming out littéraire, car elles résistent aux discours dominants de manière inédite. Rejetant tout caractère moralisateur, elles nomment ce désir femme longtemps perçu comme absurde et questionnent toutes attentes genrées et sexuelles afin d’articuler, dans une littérature féministe nouvelle, le droit des femmes à disposer de leur corps et à assouvir leurs désirs. Par conséquent, l’écriture du désir interdit met en abyme leur volonté de placer la femme au-devant de la scène littéraire.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in