Les réfugiés syriens au Liban : l’émergence progressive d’un discours de neutralité ?

Metadatas

Date

2015

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn



Cite this document

Nicolas Dot-Pouillard et al., « Les réfugiés syriens au Liban : l’émergence progressive d’un discours de neutralité ? », Confluences Méditerranée, ID : 10670/1.ek1yvq


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Les réfugiés syriens au Liban sont souvent assignés, par les partisans du régime syrien comme par ses opposants, à prendre parti. Cet article s’intéressera au contraire à l’émergence d’un discours de neutralité, entre le régime syrien et l’opposition, exprimé par certains réfugiés syriens au Liban. Ce discours de neutralité est un produit du temps long du conflit : des réfugiés ne se retrouvent plus dans l’offre politique à l’œuvre en Syrie, entre le régime et les oppositions armées. Ils parlent désormais plus de « guerre civile » que de « révolution ». Au Liban, leur précarité sociale leur fait parfois regretter l’état passé, antérieur à la révolution. Le discours de neutralité est enfin un produit de la situation intérieure libanaise elle-même : certains réfugiés syriens, se méfiant des affidés libanais du régime syrien, se retrouvent parfois aussi rejetés par les opposants libanais à ce même régime.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines