Le KPD (1918–1933) face à la montée du national-socialisme

Metadatas

Author
Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Mouvement ouvrier allemand KPD (parti communiste allemand) Entre-deux-guerres (Allemagne)


Cite this document

Selim Nadi, « Le KPD (1918–1933) face à la montée du national-socialisme », HAL-SHS : histoire, ID : 10670/1.glhw11


Metrics


Share / Export

Abstract 0

La stratégie du mouvement ouvrier allemand a traversé plusieurs crises et plusieurs tournants dans l'entre-deux guerres. Si l'on se souvient parfois que le KPD (parti communiste allemand) n'a pas su s'allier aux sociaux-démocrates face à Hitler au début des années 1930, on sait moins comment il est arrivé à cette impasse. Pourtant, entre 1921 et 1923, le KPD était le véritable laboratoire du front unique : des actions de masse aux côtés de la social-démocratie contre les monarchistes jusqu'à la préparation d'une troupe de choc insurrectionnelle réunissant membres du SPD et du KPD. L'échec du gouvernement ouvrier SPD-KPD de Saxe-Thuringe et l'écrasement de la révolution allemande qui l'a suivi ont scellé le destin du KPD et de la République de Weimar. Cet article fait le récit de ces bifurcations.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in