Gaetano Benedetti

Metadatas

Date

2003

Language
Identifiers
Collection

Rencontre avec

Organization

Cairn



Cite this document

Patrick Faugeras, « Gaetano Benedetti », Rencontre avec, ID : 10670/1.hsj607


Metrics


Share / Export

Abstract 0

« J'ai rencontré l'œuvre de Gaetano Benedetti d'abord en clinicien intéressé par la clinique des psychoses, à laquelle mes maîtres et mes amis, "inventeurs" du mouvement de psychothérapie institutionnelle (François Tosquelles, Jean Oury, Roger Gentis…) m'ont initié, mais aussi par le travail de traduction qui instruit une certaine intimité avec la pensée d'un autre. Si certaines écritures se refusent et même parfois se défont lorsqu'elles sont exposées à la traduction, la langue de Gaetano Benedetti, au contraire, tout comme sa clinique, semble s'offrir à la traduction. Pour lui, démarche clinique et travail de la pensée sont des œuvres ouvertes qui, généreusement, laissent à l'autre la possibilité de tracer son propre chemin, de trouver son propre rapport à sa propre langue. »Patrick Faugeras Formé dans la tradition de la "grande" psychiatrie allemande, celle notamment qui se forgea dans ce creuset que fut la clinique du Burghölzli à Zurich, Gaetano Benedetti (né en Sicile en 1920) est amené, par la confrontation des approches psychanalytique et philosophique, à concevoir une psychiatrie qui tourne le dos aux théories constitutionnalistes (pour lesquelles la maladie mentale relève de troubles organiques cérébraux) et positivistes (pour lesquelles la pathologie est un objet d'étude évoluant indépendamment de la situation ou du milieu). L'œuvre tout entière de Gaetano Benedetti est consacrée à l'exploration des modalités d'existence psychotiques et à la recherche, à la découverte et à la description des processus thérapeutiques. Ceux-ci, s'ils sont multiples et en grande partie produits par les relations qui se tissent entre les inconscients du patient et du thérapeute, sont d'autant plus difficiles à manier qu'ils supposent un mouvement d'identification au patient et le maintien d'une distance nécessaire pour la relation thérapeutique. Cette position clinique complexe et risquée est, selon Gaetano Benedetti, le prix à payer pour tenter de rejoindre ces existences en détresse

From the same authors

On the same subjects