Maladie d'Alzheimer et formation des professionnels en EHPAD

Abstract Fr En

La formation est trop souvent appelée pour résoudre des situations de crise ou de changement. Il faut la comprendre comme un des maillons d’un processus de management institutionnel. Elle s’avère un élément essentiel pour lutter contre l’épuisement des professionnels et améliorer la qualité de vie des résidents. Les formations autour de la maladie d’Alzheimer sont nombreuses mais peu diversifiées. Une étude conduite par le réseau de consultants en gérontologie pour la Fondation Médéric Alzheimer nous renseigne sur les déterminants de l’offre et de la demande ainsi que sur le manque d’articulation entre les formations et les projets des institutions. Pour améliorer le dispositif, les conditions générales de mise en œuvre de la formation sont étudiées et deux évolutions indispensables sont prônées : une formation minimale obligatoire pour débuter un travail auprès de malades d’Alzheimer et un transfert des connaissances plus adapté et plus souple. C’est dans le cadre de ce deuxième point que prennent place l’analyse des pratiques, les groupes de parole, la supervision d’équipe et les comités d’éthique .

`titrebALZHEIMER’S DISEASE AND TRAINING OF EHPAD PROFESSIONALS `/titreb Training is too often called upon to solve situations of crisis or change. It must be seen as one of the links of the institutional management process. It proves to be an essential factor in the fight professionals must wage against exhaustion and to improve residents’ quality of life. There is a lot of training to be found for Alzheimer’s disease but it is not very varied. The “Fondation Médéric Alzheimer” gerontology consultants network study reveals how supply and demand are determined and show the lack of coordination between training and institutional projects. In order to improve matters, the general conditions for setting up training are examined and two essentials changes are recommended : a compulsory minimum training period in order to begin working with Alzheimer patients and the transmission of more adapted and flexible knowledge. It is within the context of the later point that practice analysis, discussion groups, team supervision and ethic committees are set up.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents