De nouveaux outils pour l’apprentissage du sumérien

Metadatas

Date

April 26, 2024

Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2265-1470

Organization

OpenEdition

License

info:eu-repo/semantics/openAccess



Cite this document

Virginie Muller, « De nouveaux outils pour l’apprentissage du sumérien », ArchéOrient, le blog, ID : 10670/1.j3g205


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le sumérien est une langue isolée à laquelle les premiers témoignages d’écriture sont associés vers 3300-3200 av. J.-C., découverts sur le site d’Uruk, en Basse-Mésopotamie, dans le sud de l’Irak actuel (fig. 1). Il était noté au moyen de l’écriture cunéiforme, le plus souvent sur des tablettes en argile, mais également sur d’autres supports : statues, stèles, objets, etc. Fig. 1 : Carte des principaux sites ayant livré des tablettes cunéiformes, notamment en Basse-Mésopotamie © Faivre, Lion...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in