Journalisme

Metadatas

Date

2021

Language
Identifiers
Collection

Le mot est faible

Organization

Cairn

License

copyrighted


Similar subjects En

Writing (Authorship)

Cite this document

Olivier Villepreux, « Journalisme », Le mot est faible, ID : 10670/1.j56jwn


Metrics


Share / Export

Abstract 0

`pbQuatrième pouvoir, voix de son maître ou contestataire, support de publicité ou de propagande, la presse (ou « les médias ») est, au même titre que le monde politique, soumise à la musique sournoise des soupçons, des critiques désordonnées. À tel point que les journalistes enquêtent sur les pratiques de leurs confrères. Ce qui en démocratie n’est pas pour rassurer le lecteur dans la mesure où, par ailleurs, il doute du politique. Cela induit aussi le risque d’un désintérêt pour l’information dûment produite. Dès lors, dans une profession qui est peu ou pas réglementée, il s’avère de plus en plus difficile pour les lecteurs d’identifier le vrai journalisme du faux, alors qu’ils subissent des torrents de messages numériques livrés sur menu déroulant. Être journaliste, est-ce un statut ? Une position ? Un métier ? Une carrière ? Un laissez-passer ? Juste le résultat d’une technique de formation professionnelle ? Ou la mise en commun de compétences et savoirs personnels exogènes à cette profession et ponctuellement mises au service de la pluralité de l’information ?`/pb `pbLe journalisme concerne chacun. Il relèverait plutôt à l’évidence de la capacité d’un individu à se montrer imperméable à un certain nombre de pressions, d’hésitations, ou à se sentir libre d’approcher autant que se peut une vérité ou une opinion sans crainte.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents