Une thérapeutique méditerranéenne du début du Ier s. en Touraine

Abstract 0

Découvert en 1909, lors de la fouille de la nécropole de La Haute Cour à Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire) (Bobeau, 1909), le pot dont il est question ici est issu d’une sépulture d’adulte, d’âge et de sexe indéterminés, attribuable à la première moitié du Ier s. de notre ère. « OPIATA » ou « OPTATA » ? Le dessin publié de ce pot a attiré notre attention en raison de l’inscription « OPIATA » gravé à la pointe sèche sur l’épaulement. Ainsi, il s’agirait de la forme nominative pluriel d’opi...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines