Le casse-tête de l'Etat chinois : encourager la consommation automobile en décourageant la consommation d'énergie

Metadatas

Date

2005

type
Language
Identifiers
Collection

Archives ouvertes

License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess




Cite this document

Julien Allaire, « Le casse-tête de l'Etat chinois : encourager la consommation automobile en décourageant la consommation d'énergie », HAL-SHS : économie et finance, ID : 10670/1.lyi201


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Le marché automobile chinois a connu un essor considérable depuis quelques années. Cette croissance vertigineuse du nombre de véhicules motorisés présente de nombreux enjeux du point de vue énergétique et donc climatique. Dans cet article nous revenons sur les dynamiques du marché automobile chinois depuis le nouveau millénaire. Nous essayons de présenter le cadre institutionnel développé par les autorités chinoises pour le secteur automobile ainsi que l'évolution du marché. Ensuite nous nous intéresserons aux questions énergétiques soulevées par le développement rapide du parc de véhicules. Si les autorités chinoises souhaitent augmenter le nombre de véhicules en circulation, elles souhaitent également limiter la consommation d'énergie des transports routiers. La diésélisation du parc automobile a déjà fortement réduit l'intensité énergétique du parc de véhicules mais alors que le gouvernement central demande des véhicules à faible consommation, il reste des freins tels que la qualité des carburants. Nous proposons enfin quelques données prospectives pour le secteur d'ici 2010

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in