La prière, conquête de la parole

Metadatas

Date

2011

Language
Identifiers
Organization

Cairn

License

copyrighted


Similar subjects Es

Plegaria

Cite this document

Hervé Landau, « La prière, conquête de la parole », Lectures du judaïsme, ID : 10670/1.o25n8g


Metrics


Share / Export

Abstract 0

`pbUne relecture de l'évolution du concept de prière et, par ricochet, de culte, dans la tradition juive et à travers les grandes époques de son histoire une approche innovante du défi de la re-création permanente de la parole par l'homme. `/pb `pbQuel sens peut revêtir la prière dans un monde d’opulence et de bien-être matériel comme l’homme n’en a jamais connu ? En effet, quels sont les problèmes brûlants de l’homme occidental en ce début de XXIe siècle ? Comment lutter contre l’obésité dès le plus jeune âge comment assurer un confort de vie aux millions de centenaires qui apparaîtront sous vingt ans dans notre pays comment réduire le déficit d’une sécurité sociale qui n’en finit pas d’assurer notre bonne santé comment préserver son pré carré national face aux mouvements de populations dans un monde totalement ouvert… Immergé dans ces besoins de luxe encore inimaginables voici à peine un siècle, comment l’homme moderne peut-il appréhender un mode d’expression, la prière, hérité – dans sa forme autant que dans son fond – de temps immémoriaux durant lesquels la vie humaine était faite de faim, de maladie, de mort précoce, d’intempéries, de violences, de migrations forcées et d’instabilité structurelle ? Pour le juif, cette vie n’a jamais cessé d’être aussi une vie de persécution, à des degrés variables selon les époques et les territoires sur lesquels il était balloté. C’est une approche particulièrement originale de la prière et de son devenir que nous propose l’auteur. Il montre de quelle manière, d’un principe originel d’acte cultuel parmi d’autres, la prière va progressivement devenir le vecteur porteur du judaïsme, son sanctuaire virtuel, mobile, mais bien réel.`brb Au-delà de cette mutation émerge une tout autre identité de la prière, juive ou universelle. On découvre que la problématique de la prière est celle d’une parole à retrouver, à reconstruire en chaque époque, pour réparer et dépasser les vicissitudes de l’époque précédente. L’homme a reçu de son Créateur le don de la parole avec laquelle il a été créé. Elle est, en lui, le fil qui le relie aux origines de la Création. Elle est outil de création. Il lui appartient donc de retrouver la puissance créatrice de cette parole et de recréer le monde, son monde, tant de fois détruit, défait, désordonné. C’est là l’ultime enjeu de la prière, celui de la conquête de la parole créatrice.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents