Enseigner la bande dessinée : le cas de l’atelier d’illustration de l’École des arts décoratifs de Strasbourg

Metadatas

Date

2019

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Cairn.info

Organization

Cairn

License

Cairn




Cite this document

Benjamin Caraco, « Enseigner la bande dessinée : le cas de l’atelier d’illustration de l’École des arts décoratifs de Strasbourg », Sociétés & Représentations, ID : 10670/1.omep5m


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

L’enseignement de la bande dessinée s’est fortement développé ces dernières décennies, en particulier via la création d’écoles spécialisées. La bande dessinée a pourtant fait l’objet d’enseignements dès les années 1970, à l’image des cours proposés par l’atelier d’illustration de l’École des arts décoratifs de Strasbourg, fondé en 1972 par Claude Lapointe, et dont plusieurs anciens élèves sont devenus des auteurs de bande dessinée reconnus. L’analyse de l’histoire de l’atelier, du cursus et des principaux professeurs – tels que Joseph Béhé – est révélatrice de l’évolution du statut de la bande dessinée au sein d’une école d’art, ainsi que de la relativité des frontières entre bande dessinée et illustration en tant que pratique professionnelle.

The teaching of comics has developed strongly in recent decades, particularly through the creation of specialized schools. Comic strip was however taught as early as in the 1970s, for instance in the illustration workshop of the Strasbourg decorative arts school, founded in 1972 by Claude Lapointe. Several of its alumni became famous comics authors. A study of the history of the workshop, its curriculum and its main professors —such as Joseph Behé— reveals the evolution of the status of comics in an art school, as well as the relativity of boundaries between comics and illustration as a professional practice.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in