La communauté juive de Bône (1870-1940) : mutations socio-culturelles à l'époque coloniale

Metadatas

Date

2015

Discipline
type
Language
Identifiers


Cite this document

Benjamin Drif, « La communauté juive de Bône (1870-1940) : mutations socio-culturelles à l'époque coloniale », Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance, ID : 10670/1.owllyb


Metrics


Share / Export

Abstract 0

L'histoire des juifs d'Algérie et plus globalement des juifs du Maghreb n'a guère suscité la curiosité des historiens jusqu'aux années 1960. Depuis, des ouvrages pionniers ont ouvert la voie à des travaux qui se situent aujourd'hui dans le sillage des études post-coloniales. Les populations locales sont étudiées et une attention particulière est portée aux pratiques culturelles et religieuses en mobilisant le plus souvent des archives « non-coloniales » et consistoriales. L'étude de communautés particulières permet d'approfondir les phénomènes locaux tout en les envisageant dans un contexte global. Ce mémoire s'inscrit dans ces perspectives et tente de mesurer les évolutions socio-culturelles des juifs d'Algérie sur la période 1870-1940, en se bornant à un espace délimité, celui de la ville de Bône. Dans ce mémoire, à la croisée de l'histoire sociale, culturelle et religieuse, nous nous intéressons à la question de l'acculturation, de ses modalités, de ses formes et conséquences pour une petite ville située à 600 km à l'est d'Alger et proche de la Tunisie, où la population juive est très minoritaire et très largement influencée par la culture européenne.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines